XV de France Féminin. Jessy Trémoulière dézingue le staff des Bleues, la FFR lui répond

L'
Jessy Trémoulière n’a pas apprécié le staff du XV de France Féminin, a protesté la FFR à travers les médias. (© Icône Sports)

La Coupe du monde féminine en Nouvelle-Zélande a marqué les rangs Bleu. Oui, 10 jours après avoir terminé 3e de ce concours, les expériences de ceux XV de France Féminine, Jessy Trémoulière (30 ans ; 73 sélections), élu meilleur joueur du monde en 2018, et même joueur de la décennie 2010-2020 par Mondial Rugbya déposé son sac dans une interview au quotidien L’Équipe.

L’interview où le joueur de laASM Romagne n’a pas sauvé le professeur tricolore Thomas Darracq et ses employés, pointant leur “sélection injuste”, ils “manquent d’intégrité lors des négociations” et ils “ne créent pas de critiques”. «Ils ont souligné les mauvaises choses, y compris le manque de vitesse. Mais ils savaient dès le début que je n’étais pas le plus rapide”, a-t-il déclaré. “Je leur reproche de ne pas avoir de respect. La tête a été mise dans l’eau, me faisant baisser les yeux. Dès l’entretien, je me suis senti inutile, je ne savais pas comment jouer au rugby.

Lire Aussi :  Fernandez champion si… Ogura champion si… – GP Inside

“Un travail de débriefing, d’analyse et d’écoute a commencé”, informe la FFR

Le lundi 21 novembre 2022, quelques heures après la publication de cet entretien, la Fédération française de rugby (FFR) a publié un communiqué en réponse aux signalements de Jessy Trémoulière, sans toutefois dévoiler son nom. « Suite à la déclaration dans les médias de la joueuse du XV de France Féminine faisant des déclarations importantes contre son administration, la FFR tient à dire quedébriefing et analyse commencer le lendemain du match avec tous les joueurs de la Coupe du monde”, a informé la Fédération, avant d’ajouter :

Ce travail passe par l’écoute de tous les joueurs de l’équipe de France ainsi que du staff. Il s’achèvera le 20 décembre. L’objectif est de créer un plan qui servira dès le début de l’année prochaine à améliorer le travail et la qualité du XV de France Féminin pour le prochain Championnat des 6 Nations 2023.

Communiqué de presse de la FFREn réponse aux commentaires de Jessy Trémoulière

Bref, vous l’aurez compris, la coupe du monde féminine en Nouvelle-Zélande a laissé son empreinte dans la catégorie tricolore. Bien que nous espérons que ce sera bientôt l’histoire.

Lire Aussi :  Dan Martin : "A part Tadej Pogacar, personne ne s'amuse dans le vélo"

Cet article vous a-t-il été utile ? N’oubliez pas que vous pouvez suivre Actu Rugby sur le site My Actu. En un clic, après inscription, vous verrez toutes les actualités de votre ville et de votre marque préférées.

Lire Aussi :  Rémy Baget, du guichet du McDo aux portes de l’équipe de France



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button