Victor Perez après son 1er tour au DP World Championship : « La semaine est encore très longue »

Victor Perez (69, -3) : “La stratégie ne doit pas changer”

“Une journée en -3, pas de bogey, on pense que tu es satisfait du premier tour…
Ce n’est pas évident la première fois à la compétition avec le parcours un peu différent des années précédentes. Je sais que ça va séparer les joueurs parce que les greens étant rugueux et fermes, dès qu’on est un peu dans le rugueux, on rate les greens et on va faire deux, trois, quatre, cinq bogeys. .. Mais si vous êtes sur la bonne voie, avec ce travail de drapeau, il y a encore de quoi marquer. Voir Tyrrell (Hatton) à -8 après 17 trous (-7 à la fin), ce n’est pas surprenant donc je suis très content de cette première journée.

Quelle partie du jeu aimes-tu particulièrement ?
Le jeu des fers était super. J’ai manqué beaucoup de greens, alors nous avons passé la journée tranquillement. Je n’utilise pas beaucoup de fairways mais en tirant depuis le rough je prends des greens, ce qui n’est pas facile car on peut obtenir du papier rapidement (tir qui dépasse la cible) ou non selon (où est la balle). Il faut avoir un peu de succès dans la lecture des mensonges. On peut le lire comme on veut mais parfois ça ne va pas. J’ai réussi à obtenir une bonne zone d’où je me débattais. La portée à distance est très bonne, je n’ai pas trop à lutter avec des putts de 2 ou 3 mètres pour le par. La journée s’est donc plutôt bien passée.

Comment gérez-vous la température corporelle un jour comme celui-ci ?
Une journée si difficile. Il fait chaud, il faut boire, l’électrolyte est sur le bloc. De plus, nous sommes partis à une heure un peu différente, ce qui ne nous a pas forcément plu. 11 heures, nous prenons le petit déjeuner mais nous n’avons pas le temps de manger l’après-midi. J’espère donc que demain (vendredi) sera dans l’après-midi pour avoir le temps de déjeuner. Il faisait très chaud et il n’y avait pas beaucoup de vent. On s’hydrate mais on tire quand même sur la machine pour le premier jour.

Lire Aussi :  Hero Cup : Victor Perez sélectionné au sein de l'équipe continentale

Après avoir débuté en -3, quelle sera la stratégie pour le futur ?
Cela dépendra de la météo. Aujourd’hui ils annoncent un peu plus de vent que ça, ce qui rend le parcours un peu moins cher. Je ne pense pas que je changerai d’avis. C’est l’un des parcours que j’ai le plus joué depuis que je suis en tournée, j’ai joué le tournoi quatre fois donc ça fait douze tournois. Nous commençons donc à avoir une idée de ce que nous pouvons et ne pouvons pas faire. Pour moi c’est mieux. L’idée, je l’avais un peu plus en tête au départ sans avoir à trop réfléchir, ce qui est toujours intéressant. Pas besoin de passer une demi-heure le matin sur un cahier (sur la route) pensé comme la position du drapeau. On l’a vu assez longtemps pour pouvoir jouer avec une grande fluidité.

Vous avez tiré 67 le premier jour en 2020 et terminé 6 du tournoi : ce tournoi est-il idéal dès le départ ?
On sait d’après les stats que le premier tour est très important. Cela vous place dans une position compétitive, surtout dans une classe qui n’est pas forcément facile. Quand on est au-dessus du pair et qu’on voit droit -9, -10, on est loin et on n’a pas le même chemin. Après avoir joué à ce grand jeu, vous n’avez pas à lutter pour bouger plus que nécessaire. Le premier tour est toujours important même avec 72 trous. Lorsque vous êtes sur une bonne lancée, pas besoin de faire -8 mais avec une carte stable, vous sentez que la stratégie est en place et vous pouvez vous laisser jouer toute la semaine.

Quel sera le programme du dernier jour ?
Ce serait mieux, essayer de manger, de se rafraîchir si on trouve une douche froide ou quelque chose pour détendre le corps car on est à 25% de la course et la semaine est encore très longue. »

Romain Langasque aurait pu mieux marquer si ses concurrents avaient complété son attelage.  (P. Lahalle / Groupe)

Romain Langasque aurait pu mieux marquer si ses concurrents avaient complété son attelage. (P. Lahalle / Groupe)

Romain Langasque (71, -1) : “Mon meilleur de l’année”

Posté en deuxième partie dans la matinée, la France renvoie la première carte sous (-1) ce qui le rend fier, encore plus pour la manière que pour le score.

Lire Aussi :  Une ancienne assistante de Nasser Al-Khelaïfi a saisi le conseil des prud'hommes, beIN dénonce une tentative de chantage

Romain Langasque : « J’ai très bien roulé de A à Z, pris beaucoup de greens et commis quelques erreurs. Je me sens vraiment bien tout le temps. Honnêtement, c’était mon meilleur de l’année. Et le plus important est de conduire. Jouer sous le par c’est toujours bien, mais je retiens aussi la forme, avec beaucoup d’occasions qu’il ne faut pas perdre même si je ne suis pas proche (du drapeau). Je suis très heureux. Ici, le chipping est très difficile autour du green donc je pense que -1 est un très bon score et je suis très content de mon virage ; J’ai tenté ma chance dès le départ.

Je me suis tout de suite lancé dans un bon match. J’ai commencé à 5m sur 1, 3m pour birdie sur 2 et 3, sur le green sur 4 et à 1m pour birdie sur 5. Je pense que le résultat est là, mais comme je l’ai dit je suis content depuis la semaine dernière donc je me sens comme si mon jeu était en place. Il y a quelques drapeaux en bas du green, près des bords, ce qui allonge un peu le parcours. C’est donc plus difficile de s’approcher des drapeaux mais je pense qu’un score sous le par serait un bon score. Après cela, il faudra quelques birdies au cours des prochains jours pour rester en tête du classement.

Compte tenu des difficultés, ils voudront garder le match invaincu en -20 cette année. C’est dans l’esprit, ils épingleront le drapeau chaque semaine. Se demandant? Non, nous sommes à la fin de la Race to Dubai, il y a les meilleurs au monde donc il nous faut un parcours à la hauteur.

Là je vais manger et faire du putting car j’ai un peu de mal avec la vitesse (sur les greens). Ensuite je suis allé à l’hôtel car il faisait très chaud et il restait encore trois tours. J’en ai parlé avec Makis (Chamalidis, son prof de psychologie), le but c’est d’être à tout moment, de bien manger pendant le cours et de faire de mon mieux. Ce cours peut être nécessaire si vous commencez à jouer mal. Je suis prêt, je le sais.

Lire Aussi :  Lyon mate le leader toulousain lors de la 11e journée de Top 14

Je veux commencer tard, ce serait bon signe mais je pense qu’aujourd’hui il vaut mieux commencer tôt. Les greens sont un peu plus doux et ça joue aussi. Ensuite, si je peux jouer à 12h30 dimanche… »

Antoine Rozner n'est pas toujours crédité de ses bons coups.  (S. Boué / Groupe)

Antoine Rozner n’est pas toujours crédité de ses bons coups. (S. Boué / Groupe)

Antoine Rozner (72, par) : “Peut mieux faire”

Après un bon à -2, le Parisien a perdu un petit fil, pour finir à égalité avec un goût d’inachevé même peu. “super coup de golf”.

Antoine Rozner : « J’ai plutôt bien commencé sur le plan des termes, maintenant je suis un peu déçu du résultat, car il mérite un peu mieux. pour espérer un peu mieux, maintenant ça fait quatre tours, c’est très long donc j’espère pouvoir rafler quelques places dimanche. C’est vraiment pas mal en termes de réflexion, j’ai vu quelque chose il y a deux jours qui m’a très peu parlé .

Je n’ai peut-être pas pris beaucoup de justice, c’est comme ça qu’il a joué aujourd’hui. Parce que nous savons qu’avec ces couches épaisses, nous pouvons faire face à des problèmes. Si je peux contrôler un peu le fairway, je pense que je peux être plus agressif sur le deuxième coup et essayer de rater un peu plus de birdies. Il n’a pas beaucoup respiré, mais c’est quand même très difficile, c’est très difficile de faire des birdies, il faut arriver à se rapprocher. Ce n’est pas facile à apprendre mais on voit qu’il y a des scores très bas donc on peut faire mieux. Même si j’ai eu quelques moments difficiles, je n’ai pas trop perdu espoir, il faut rester calme et patient.

Pour avoir un bon score, il faut jouer quatre jours, le plus important. J’ai passé une bonne journée même si j’aurais pu espérer mieux, donc le contrat est plutôt bon dans l’ensemble. »

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button