Sous pression de l’extrême droite, la Fnac retire de la vente un jeu d’un site antifasciste

Après avoir été interpellée par des représentants syndicaux et quelques élus RN, l’entreprise a retiré de son site internet un jeu clé édité par Libertarian Editions, qui propose aux joueurs d’animer un groupe d’antifascistes fictifs.

Disponible à la vente le 10 novembre. Antifa, un jeule site de la Fnac n’était pas accessible ce dimanche soir. L’entreprise, citée sur le réseau social par le Syndicat des commissaires de police nationale (SCPN) et certains élus du Syndicat national, a décidé de “faire le nécessaire” pour que le travail ne soit plus disponible.

Antifa, un jeu, est un jeu de cartes réalisé par “La Horde”, un site antifasciste. “Commençant à utiliser l’outil d’entraînement depuis plus de deux ans, le jeu est finalement sorti en septembre 2021 aux éditions Libertal”, peut-on lire sur la page de La Horde.

“Ce jeu” a été vendu à la Fnac. Un commentaire pour exagérer les antifas qui fracassent, brûlent et agressent lors des manifestations ? », a raillé le SCPN.

“Nous nous rendons compte que le “jeu” lui-même a offensé une partie de notre public. Nous faisons le nécessaire pour qu’il ne soit pas disponible pendant les prochaines heures”, a tweeté le compte officiel de la société.

Lire Aussi :  La fin du zéro Covid en Chine, un effet limité sur l’économie française

“Rien à avoir honte?”

Si la Fnac a répondu officiellement dans la SCPN ce dimanche, c’est la première d’extrême droite que c’est la première fois sur les réseaux sociaux qui est à critiquer dans l’horaire du match. Et notamment, Grégoire de Fournas, député RN, qui a été exclu de l’Assemblée nationale, avait créé une vive polémique dans l’hémicycle, répondant à Carlos Martins Bilongo, député LFI.

Lire Aussi :  Pour lutter contre la fraude au CPF, le site Mon compte formation adopte FranceConnect+

« Encadré 1 : ‘Je bloque l’université’ ; ‘Encadré 2 :’ « J’ai battu l’aile droite militante » ; Encadré 3 : « Le meeting du RN est adoré » ; Encadré 4 : « Je lance un cocktail Molotov sur les CRS “. , député de Gironde vendredi, demandant : “La Fnac, vous n’avez pas honte ?”

“Honorez les antifa, ces groupes haineux qui ne connaissent que la violence pour attaquer notre démocratie et ce qui nous est le plus cher dans notre pays… Absolument scandaleux !” a ajouté son collègue RN Victor Catteau.

Lire Aussi :  Columbia Threadneedle s'exprime sur l'conomie et la crise nergtique

La Fnac le critique dans son catalogue

Sur Twitter, l’organisation Action Antifasciste Paris-Banlieue a critiqué les critiques de la Fnac et interpellé l’entreprise, que son site fournit également, sous forme de courriers ; Un excellent remplaçant par Réginald Camus Le texte qui a inspiré l’attaque terroriste du Christ en 2019.

« Allez-vous censurer ce livre qui a inspiré Brenton Tarrant à lancer une messe raciste en Nouvelle-Zélande ? Il est à la recherche d’une organisation antifasciste.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button