le pari réussi de cette entreprise de Haute-Loire

En Haute-Loire, à Brioude, un entrepreneur donne l’exemple pour le renouvellement des forces de l’économie de service. Pioneer investit depuis dix ans dans des panneaux photovoltaïques sur le toit de son usine. Il consomme 80% de ce qu’il produit en électricité et stocke l’énergie dans la batterie.

A Brioude, en Haute-Loire, dans cette usine de 1 000 mètres carrés au sol, entièrement recouverte d’une toiture de panneaux photovoltaïques, la température est douce à tous les étages sous toiture jusqu’à 8 m de hauteur. Les machines chauffent en permanence : fours pour faire fondre la résine, radiateurs pour sécher les pièces finies. Le travail d’impression et de branding de logos en relief ou mini-chrome étant très énergivore, Clément Neyrial a pensé à son environnement dès le départ. L’homme d’affaires dit : Quand j’ai construit l’usine, l’idée était d’utiliser le plus d’énergie renouvelable possible, d’où le photovoltaïque. Mais il y a 10 ans, il était interdit de consommer sa production, mais elle était déjà dans les tuyaux. L’idée de développement était à prévoir par la loi “.

Lire Aussi :  Coca-Cola: sponsor contesté de la COP27 et entreprise la plus polluante en plastique, selon une ONG

En 2016, le travail indépendant devient possible et l’investissement de 150 000 pièces prend tout son sens. Clemens Neyrial poursuit : Au début de l’installation nous avions beaucoup moins d’équipements industriels que maintenant et les factures ont été réduites de 80%. Là aujourd’hui l’usine est presque pleine de machines et nous avons encore 50% de la consommation qui est produite sur place. Nous avons 80 % de l’énergie photovoltaïque qui consomme l’usine, et cela représente 50 % de notre consommation totale. “.

Lire Aussi :  le Parlement valide la désignation de Luc Rémont comme futur PDG

Pour optimiser la production d’électricité, une batterie de 100 Kwatt est installée à l’extérieur. L’homme d’affaires dit : Puisque nous avons plus de photovoltaïque que l’usine n’en consomme, la batterie. Puisqu’elle consomme moins de photovoltaïque que la centrale, la centrale à batterie “.




durée de la vidéo : 01min 58

En Haute-Loire, à Brioude, un entrepreneur donne l’exemple pour le renouvellement des forces de l’économie de service. Pioneer investit depuis dix ans dans des panneaux photovoltaïques sur le toit de son usine. Il consomme 80% de ce qu’il produit en électricité et stocke l’énergie dans la batterie. Intervenant : Clément Neyrial, entrepreneur

Lire Aussi :  ces concours d'innovation plébiscités tant par les jeunes que les entreprises



©E. Monnier / M. Pitavy / A. Crétin

L’usine emploie 12 salariés, nécessaire entrepreneur conscient de la démarche engagée. Un employé a souligné : Je suis grand-mère, donc je pense à mes petits-enfants “. Un autre ajoute : Les lumières nous rendent plus attentifs. Il expose la puissance lorsque nous mettons les tiges. J’ai aussi des panneaux solaires chez moi. “.

Clément Neyrial envisage d’augmenter la production d’électricité en ajoutant des ombrières photovoltaïques sur le terrain qu’il vient d’acquérir. A terme, il aimerait partager son électricité avec le voisinage.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button