La France a dit au revoir à « Plus belle la vie »

La nuit est tombée dans le quartier fictif du Mistral à Marseille : après 18 ans d’existence, la France a fait ses adieux à la série en déclin Plus belle la vie, dont les derniers épisodes ont été diffusés le week-end dernier.

Pour clore l’histoire d’amour entre la plus longue série produite en France et son public, France 3 lui a consacré une soirée spéciale, diffusant deux épisodes en début de soirée, suivis de l’épisode final, un épisode supplémentaire, vers 21h00. Version longue de 1h40, sept mariages pour les funérailles.

Le fils cadet de Roland, Kilian, personnage clé de Plus belle la vie (PBLV), y a célébré son mariage sur la place du Mistral. Comme le titre l’indique, ce dernier épisode de PBLV a donné à ses fans beaucoup de rebondissements sur les héros et héroïnes de la série.

“Les épisodes sont incroyables”, “Le final en mode comédie romantique est une excellente idée”, ont salué les internautes sur Twitter.

Beaucoup ont exprimé leurs sentiments : « J’ai envie de pleurer, c’est mon enfance », « Ce soir pincement au cœur, jusqu’au bout, se terminant par la chanson « Tout le bonheur du monde ». »

Lire Aussi :  Grand concours de vitrines de Noël à Metz, en partenariat avec France Bleu Lorraine

Le maire de Marseille Benoît Payan a également rendu hommage au feuilleton qui “fait entrer Marseille dans le quotidien de millions de foyers français” sur Twitter, ainsi que des collectivités marseillaises, appelant le dirigeant communiste Fabien Roussel. soutenir la “filière marseillaise” de production.

Les acteurs ont adressé un “million de remerciements” à leurs fans dans une tribune publiée vendredi par Le Parisien. L’occasion de revenir sur le rôle joué par PBLV, “souvent devant les journaux et les spectacles”.

“Nous avons changé la France avec vous sur certains sujets. Tout le monde pense par exemple au rôle de la série dans la lutte contre l’homophobie. Nous n’avons jamais eu peur d’aborder des sujets sensibles comme le harcèlement policier, les week-ends durs, le harcèlement ou la maladie d’Alzheimer, etc. », disent-ils.

Très proche du débat de société, Plus belle la vie a mis en scène le premier mariage homosexuel à la télévision française en 2013, onze jours seulement après l’annonce de la loi française l’autorisant. L’acteur transgenre y a joué dès 2018.

Lire Aussi :  Ce que l'on sait du meurtre de Vanessa, l'adolescente de 14 ans tuée à Tonneins

La série a également suscité la polémique en montrant comment rouler un joint, utiliser des poppers ou parler de maternité de substitution (illégale en France) d’une manière que certains trouvent trop confortable.

La France fait ses adieux à Plus belle la vie. ©AFP/Archives

3232 acteurs

Le dernier plan de Plus belle la vie a été tourné l’après-midi du 29 septembre dans les studios historiques de la Belle-de-Mai, un quartier populaire de Marseille.

Plus tard dans la soirée, le documentaire sur les grandes aventures de Plus belle la vie devait revenir dans la série sur la résolution des problèmes sociaux à travers 4 665 épisodes diffusés de 2004 à 2022.

L’annonce de l’arrêt de la série par France Télévisions en mai dernier a provoqué un tollé chez ses fans et à Marseille, où ses tournages ont créé une véritable économie.

Environ 600 personnes ont travaillé pour la série chaque année et un total de 3232 acteurs ont participé au tournage.

Lire Aussi :  Interpellation et mise examen d'un homme suspecté de meurtre avec actes de barbarie près de Rouen

Après un début fulgurant, la série à succès a enregistré des records d’audience aux heures de grande écoute pour Channel Three, attirant jusqu’à six millions de téléspectateurs certains soirs en 2008.

En 2021-2022, l’audience est tombée à 2,7 millions de téléspectateurs.

La série a aussi permis le développement de feuilletons quotidiens en France, mais au final la concurrence de ses successeurs a pesé, Ici tout commence et Demain nous appartient sur TF1 et Un si grand soleil sur France 2.

Après le dernier jour de tournage, la présidente de France Télévisions, Delphine Ernott, a promis de “compenser l’impact de l’interruption sur le secteur audiovisuel marseillais” en prévoyant d’autres tournages en région.

Source : AFP

La nuit est tombée dans le quartier fictif du Mistral à Marseille : après 18 ans d’existence, la France a fait ses adieux à la série en déclin Plus belle la vie, dont les derniers épisodes ont été diffusés le week-end dernier. Clôture de l’histoire d’amour entre la plus longue série produite en France et son public, France 3…



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button