Interpellation et mise examen d’un homme suspecté de meurtre avec actes de barbarie près de Rouen

Le suspect et son complice ont été incarcérés au tribunal samedi 26 novembre pour “torture et brutalité” et “meurtre”.

Un homme de 31 ans soupçonné d’avoir brutalement assassiné un homme de 25 ans porté disparu depuis fin septembre a été interpellé lundi près de Rouen, où le corps de sa victime a été retrouvé. Cela a été rapporté par une source proche de l’incident le samedi 26 novembre. Le suspect, ainsi que son complice, ont comparu devant le tribunal ce samedi pour mise en examen.actes de torture et atrocités“et”assassinat“, apprend-on de l’accusation d’Eury. Tous les deux “actes de torture et atrocités“et”assassinatet interpellé, a indiqué le parquet d’Evry, interrogé par l’AFP.

La victime, Marvane Suidi, qui habite Lagny-le-Sec (Oise), n’a plus eu de nouvelles de sa famille depuis le 21 septembre, après une soirée qu’il a passée chez un ami à Arpajon (Essonne). Avant que la condamnation d’Eury ne soit prononcée, la famille a signalé sa disparition dans l’Oise et a ouvert une enquête judiciaire pour enlèvement et séquestration.

Lire Aussi :  XV DE FRANCE - "Je savais que c’était une baltringue, un lâche" : Mermoz vide son sac sur Saint-André

L’enquête a été confiée à la police judiciaire d’Evry

L’enquête est alors confiée à la police judiciaire d’Evry (PJ), où huit détectives traitent l’affaire. Un groupe très soudé,a une véritable culture du crime à l’ancienne“et en même temps”grande sensibilité“Et en utilisant toutes les méthodes, en particulier écouter, retrouver le gars”, a déclaré une source proche de l’enquête. “Dans ce tout petit signal, ils ont pu traquer le suspect qui était passé au vert près de Rouen“, a-t-il expliqué. Immédiatement, ils se sont approchés de Ruan et l’ont confronté.

Lire Aussi :  le Comité contre la torture saisi du cas de Sébastien Raoult

La triste histoire se déroule dans l’ambiance des Rave parties, où les drogues de synthèse circulent le soir. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime est la victime du suspect, décrit comme capable de devenir ultra-violent très rapidement. Battu par le bourreau, Marwane Suidi a été étranglé à mort, son corps a été identifié par une autopsie.

Pendant deux mois, le suspect déplace le corps de sa voiture au sous-sol, jusqu’aux fosses de l’ascenseur. Les enquêteurs ont également retrouvé jeudi son corps enfermé dans un coffre en plastique dans une fosse d’ascenseur près de Rouen.

Plus de six personnes ont été arrêtées

La police technique et scientifique a examiné un total de cinq scènes. “Des heures et des heures d’engagement de leur part“, a salué une source proche du dossier.

Lire Aussi :  « Le sentiment de déclassement des classes moyennes a toutes les chances de s’aggraver sans une révolution fiscale et sociale »

Outre le suspect principal et sa compagne, plus d’une demi-douzaine de personnes ont été interpellées dans cette affaire. La famille de Marwane Suidi a lancé de nombreux appels sur les réseaux sociaux pour témoigner. Samedi, il a posté sur Twitter que le corps du garçon avait été retrouvé.

Une source proche du dossier a indiqué à l’AFP qu’il serait important que la police judiciaire fasse intervenir des jours et des jours d’enquêteurs pour résoudre une telle affaire, en préparation de la réforme de la PJ. engagement

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button