France Télévisions ouvre à son tour la porte à un nouvel actionnaire pour Salto

Lancée en octobre 2020 par M6, TF1 et des groupes de service public pour concurrencer Netflix, la plateforme Salto est actuellement au point mort. Selon la lettre a, les actionnaires de M6 ont récemment constaté une valorisation à 135 millions d’euros du capital de la société. De son côté, TF1 est aussi en voie de disparition, premier groupe à exprimer sa volonté de sortie en mars 2022 après le projet (suspendu) de fusion des groupes M6 et TF1 chez France Télévisions, on se montre un peu. moins radical qu’il y a quelques mois…

“Nous discutons entre les trois actionnaires”

invitéCommunication hebdomadaire Chez BFM Business, le directeur des antennes et de la programmation de France Télévisions, Stéphane Sitbon-Gomes, s’est exprimé sur l’avenir de la plateforme après l’échec de la fusion TF1/M6. Le deuxième diffuseur français a confirmé que des discussions étaient désormais en cours. « Nous regardons la non-fusion entre TF1 et M6. Il y avait un projet stratégique autour de Salto. De plus, nous étions prêts à vendre nos parts combinées de TF1 et M6. Et ce nouveau bouquet TF1/M6 devait devenir un énorme offre de streaming et de SVOD Pas de fusion, le nouveau président de TF1, Rodolphe Belmer, a une vision stratégique pour son entreprise… On discute entre les trois actionnaires pour se dire “On a un succès qui s’appelle Salto”, je répète plus plus de 800 000 abonnés , c’est un vrai succès »il a dit.

Lire Aussi :  Equipe de France : Le Graët lâche une grosse mise au point pour l’avenir de Deschamps

“Nous n’avons jamais cessé de grandir”

Reprenant les propos de son président, Stefan Sitbon-Gómez a évoqué la direction principale de la recherche, à savoir la recherche d’un nouvel actionnaire. ” Aujourd’hui, si nous recherchons un actionnaire qui croit au projet industriel de Salto, nous sommes prêts à la stabilité, c’est-à-dire à laisser notre contenu pendant un certain temps. On n’a pas arrêté de grandir, ce que les français préfèrent en SVOD ce sont leurs émissions, les fictions françaises qui battent des records à la télé et adorent consommer en SVOD. “, – a-t-il conclu, résolument optimiste.

Lire Aussi :  Scandale Le Graët : La France bientôt sanctionnée par la FIFA ?

Les propos tenus par Delphine Ernotte sont repris dans les colonnes de l’article du 21 octobre Figaro. “L’avenir de Salto dépend des nouvelles promotions […] Salto a un avenir, mais pas avec le même actionnariat qu’aujourd’hui. S’il trouve un acheteur demain, ce ne sera pas un problème d’y laisser notre contenu.”a-t-il annoncé, évitant le désir de la télévision française de quitter ou non la capitale de Salto, dans le cadre de ce nouveau projet.

Lire Aussi :  Alexis Martial, du Fc Écouen aux projecteurs de la Coupe de France

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button