comment évolue le niveau des élèves en France ?

En septembre, près de 1,6 million d’élèves de CP et de CE1 ont passé des évaluations standardisées sur papier couvrant les compétences en mathématiques et en français dans plus de 33 000 écoles publiques et privées sous contrat. Le ministère de l’Éducation nationale vient de publier les résultats de cette évaluation. Ceci est la cinquième édition de cet outil d’évaluation. En 6e, plus de 810 000 élèves de plus de 7 000 établissements ont été évalués en mathématiques et en français des médias numériques et en aisance orale.

Crise sanitaire susceptible de faire reculer le CE1 et l’Année 6. Il faut rappeler qu’en janvier et février derniers, en ce début d’année 2022, les écoles primaires ont été fortement perturbées par les fermetures, le chaos provoqué par la cascade de cas Covid, les cas contacts, les tests répétés… pendant deux mois. Cependant, janvier et février sont des mois critiques pour apprendre à écrire et à lire en CP, et on voit la rentrée scolaire en septembre pour les élèves actuellement inscrits. Difficultés à écrire des mots et à comprendre un texte lu seul en CE1.

Déjà, après la fin du printemps 2020, l’Éducation nationale a constaté que la fermeture des classes est particulièrement néfaste pour ce type d’apprentissage. C’est pourquoi Edouard Geffray, directeur général du redoublement et de l’enseignement scolaire (DGESCO), le deuxième numéro du ministère, se veut optimiste. Le retard que les étudiants ont reçu en 2020 pourrait être rattrapé pour l’année prochaine en 2021, alors il a dit “nous croisons les doigts pour qu’il n’y ait pas d’autre vague de Covid et que les étudiants trouveront leur diplôme”.

Lire Aussi :  nouvelles arrestations de militants nationalistes après une visite reportée du ministre de l’intérieur

56% des élèves de 6ème lisent correctement plus de 120 mots par minute

A propos des élèves ayant été en CM2 en janvier et février 2022 et venant d’être évalués à l’entrée En 6e, on voit qu’ils sont moins performants dans les compétences attendues en français (lecture, expression orale, apprentissage des langues). Le groupe d’élèves le plus faible est passé de 8,5 % l’an dernier à 11,3 % cette année, et de fait tous les groupes de niveau baissent, même les meilleurs élèves en français, au lieu de 20,2 % l’an dernier. Il est de 18,3 %.

Une baisse des compétences en français en plus de la maîtrise, le test de lecture à voix haute réussit mieux. Cette année, Environ 56 % des élèves de 6e année lisent correctement plus de 120 mots par minute, soit trois points de mieux que l’année dernière. Le groupe le plus faible, qui parle moins de 90 mots par minute, chute d’un cran. Depuis deux ans, les enseignants mettent l’accent sur cette compétence de fluidité, qui comprend la vitesse de lecture, le respect de la ponctuation et l’intonation. L’intonation vous permet de savoir si un élève comprend ce qu’il lit.

Lire Aussi :  Alexis Martial, du Fc Écouen aux projecteurs de la Coupe de France

En 6e année, le nombre d’élèves qui obtiennent de bons résultats en mathématiques augmente

En mathématiques, l’Education nationale a constaté qu’après 2020, la crise sanitaire n’aura quasiment pas d’impact sur les apprentissages. Dans l’enseignement primaire, ce niveau est généralement stable, voire en légère augmentation. En CP, les résultats sont meilleurs pour « écrire des nombres », « comparer des nombres », « résoudre des problèmes ». En CE1, en revanche, les élèves progressent en soustraction. Eduard Geffray dit que ces améliorations sont le résultat d’un plan de mathématiques de trois ans à l’école primaire.

En entrant en 6e, on remarque que s’il y a plus d’élèves très performants, il y a aussi des élèves faibles voire très faibles. L’écart augmente. “C’est une bonne nouvelle que la proportion d’élèves très à l’aise augmente”, se réjouit le recteur de l’école, “car cela signifie que La France a pu sortir du primaire et recycler des élèves qui excellent en mathématiquesalors qu’en 25 ans, le pourcentage d’élèves français excellant en mathématiques au collège dans les évaluations internationales a nettement diminué. Il avoue tout. l’enjeu est de continuer à produire d’excellents élèves tout en veillant à ce que les élèves les plus faibles surmontent leurs difficultés.

Le ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye, a annoncé le 13 novembre son intention d’instaurer des cours d’une heure ou d’une heure et demie en 6e à partir de la rentrée de septembre 2023. Un module de consolidation pour les élèves en difficulté et un module d’approfondissement pour encourager les plus avancés.

Lire Aussi :  une entreprise de pompes funèbres jugée pour s'être débarrassée de cadavres

Les étudiants des quartiers les plus défavorisés réduisent l’écart avec les autres étudiants

L’Éducation nationale se félicite des résultats des élèves du réseau d’apprentissage prioritaire renforcé en REP+. c’est-à-dire dans les établissements les plus défavorisés socialement.

Comme le notait Eduard Geffray, « Jusqu’à présent au CP nous avions des écarts importants avec les élèves autres que l’éducation prioritaire », et ici pour la première fois nous avons des élèves qui vont beaucoup mieux et l’écart se réduit. En d’autres termes, la DGESCO déclare «Jamais un élève de REP+ n’a obtenu d’aussi bons résultats en CP, CE1 ou 6 en quatre ans.”

Le resserrement des écarts en CP s’explique par le fait que les élèves évalués cette année bénéficient des classes de Grande Section, dédoublées pour la première fois l’an dernier. Pour les autres niveaux, l’Éducation nationale y veillera Dès 2027, l’effet du dédoublement en CP et CE1, initié par le précédent ministre Jean-Michel Blanker et désormais pleinement déployé en REP et REP+, c’est aussi le résultat du travail des enseignants qui adaptent leur pédagogie à ces répétitions.

Les éditeurs recommandent

L’actualité de la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous à la newsletter RTL pour suivre toute l’actualité au quotidien grâce à votre compte RTL.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button